New York devient plus vert

Un aperçu des nouvelles lois locales, du code de l’énergie et de leur impact sur les façades

Conférence virtuelle #258 – 26 mai 2021

CONFÉRENCE PRÉSENTÉE EN ANGLAIS

EN COLLABORATION AVEC :
CEBQ-Logos-partenaires-UL

Chers amis du CEBQ de Montréal et des régions,

Nous voilà à notre dernière conférence de la saison qui se déroulera en anglais puisque nous avons l’honneur d’accueillir des conférenciers venant de l’état de New York. Toujours dans le souci d’être sécuritaire, cette conférence continue d’être présentée virtuellement.

La conférence de ce mois aura lieu le mercredi 26 mai 2021 à 17 h 30 et elle se terminera à 19 h.
Nous remercions notre partenaire UL pour cette saison 2020-2021 afin de faire équipe avec nous pour vous offrir des conférences à la hauteur de vos attentes!

L’avenir nous dira si nous nous retrouverons en présentiel ou en virtuel à l’automne prochain, mais une chose est certaine, c’est que nous continuerons d’offrir la formule virtuelle pour accommoder les professionnels du secteur de la construction de toutes les régions du Québec.

Pour la saison 2021-2022, nous vous reviendrons avec une nouvelle plateforme qui sera beaucoup plus facile et fonctionnelle, merci de votre patience, car je sais que le système cette année semblait lui aussi en confinement!!!
Je vous souhaite une excellente saison estivale.

Nathalie Martin, CPA, CGA

Directrice du CEBQ

Dans un premier temps, un bref résumé de Thornton Tomasetti (TT) sera présenté, plus particulièrement sa gamme de services d’ingénierie de façade : les nouvelles constructions, les bâtiments existants projets de positionnement et de structures spécialisées. TT est une société d’ingénierie internationale dont le siège social est à New York.

Les nouvelles lois locales et le code de l’énergie de New York seront ensuite présentés, lesquels visent à faire évoluer notre environnement bâti vers une direction plus verte. L’objectif étant de progresser vers la neutralité carbone d’ici 2050. Effectivement, avec des mandats de net zéro et de neutralité carbone à l’horizon, la ville de New York a poussé le développement de l’enveloppe des bâtiments écologiques en tirant parti de programmes incitatifs tels que « Green Zone » et, plus récemment, avec la « Climate Mobilization Act » qui pénalisera avec des amendes les bâtiments en cas de non-conformité.

NYC carbon emissions

Par rapport à ASHRAE 90.1-2013, le nouveau code 2020 sur la conservation de l’énergie de New York (New York City Energy Conservation Code 2020) a renforcé les exigences de performance thermique déjà plus strictes pour les systèmes de façade. Un nouveau langage a également été créé de manière à ajouter des exigences sur l’atténuation des ponts thermiques, lesquels sont maintenant requis pour obtenir un certificat de conformité au code.
Le « Green Zone » a réussi à capter l’intérêt économique des promoteurs en incitant le développement d’enveloppes de bâtiments plus performantes. En effet, les développeurs sont récompensés avec un bonus en attribuant un rapport de surface de plancher supplémentaire (FAR), qui évalue le dépassement de certains critères de performance de base du code.

L’amendement encourage une construction de murs plus épais avec une isolation accrue. Le gain est ensuite réattribué en termes de surface de plancher constructible additionnelle et ce, selon le zonage du district. La mise aux normes des bâtiments existants (beaucoup plus nombreux) pose quant à lui un défi tout autre. Dans ce cas, on permet de dépasser les limites des bâtiments existants en épaississant les murs lorsque des retraits ou les espaces ouverts le permettent. En combattant le dilemme économique selon lequel des murs plus épais et plus économes en énergie comptent comme surface de plancher, le « Green Zone » encourage la haute performance en récompensant les développeurs en redonnant la surface de plancher perdue avec une hauteur de bâtiment accrue (pour NYC : plus c’est grand, mieux c’est).

L’enveloppe et sa conception jouent un rôle central et prédominant dans la consommation d’énergie d’un bâtiment en termes de chauffage, de climatisation et d’éclairage. Puisqu’elle apporte une solution qui permet aux développeurs de faire face aux coûts d’investissement initiaux, l’intégration d’incitatifs et de récompenses directes pour la conception d’enveloppes de bâtiments à hautes performances a réussi à faire progresser les pratiques au-delà du code. La prochaine étape du « Climate Mobilization Act » de la ville de New York est maintenant d’imposer des limites de carbone pour différents types de bâtiments et de sanctionner les fautifs et ce, à partir de 2024.
Il y a également la loi locale 15, la plus récente des mesures imposées pour les bâtiments à New York. Elle oblige l’utilisation de vitrages sans danger pour les oiseaux et s’applique pour les conditions de survol, les projections vitrées et certaines distances par rapport au plan du sol et aux toits verts.

C’est pour illustrer l’impact de ces réglementations sur la conception de façade et pour mettre ces normes et lois en contexte que Silverio Patrizi, LEED AP BD + C et Stefanie Schober, PE., deux membres de l’équipe Façade Engineering de TT présenteront enfin un certain nombre de leurs projets actuels.


Intervenants

Silverio Patrizi, LEED AP BD+C
Associé Senior

Silverio Patrizi a rejoint Thornton Tomasetti en 2011 et est expérimenté dans la conception d’analyse structurelle de différents systèmes de façade. Il gère les efforts en consultation de conception, le développement des détails, les spécifications, l’examen des dessins d’atelier et les inspections des sites. Silverio a effectué des recherches approfondies sur le New York City Energy Conservation Code [NYCECC] et est considéré comme notre expert du cabinet et fournie des analyses qui démontrent la conformité de projets avec le NYCECC. Il collabore avec plusieurs départements au sein de l’entreprise, fournissant une expertise dans l’analyse des performances thermiques, l’analyse du verre structurel, la sélection des matériaux de revêtement et de vitrage et les détails de systèmes de façade personnalisés.

Stefanie M. Schober, P.E.
Associée

Stefanie M. Schober a rejoint Thornton Tomasetti en 2015 et a plus de 10 ans d’expérience dans la conception, l’analyse, la planification et la mise en œuvre de systèmes de façade dans les nouvelles constructions et les bâtiments à réutilisation adaptative dans plusieurs secteurs de marché. Elle possède également sept ans d’expérience de travail sur des projets d’ingénierie structurelle spécialisés innovants. Avec son expertise dans les structures à géométrie complexe et sa force en collaboration avec les équipes de conception, elle offre des conseils d’expert sur les technologies d’enveloppe de bâtiment et sur la meilleure façon de les intégrer dans la conception de façades à haute performance et résilientes.


Abonnés du CEBQ : GRATUIT
Non-abonnés : 60 $ payable en ligne

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT CI-BAS

Vous recevrez quelques jours avant la conférence, par courriel, le lien pour accéder à la conférence virtuelle.

PARTENAIRES MÉDIA
Logo-kollectifLogo-FormesCEBQ-Logos-commandites-voirVert

PARTENAIRE

UL Science du bâtiment


Inscription pour la conférence du mercredi 26 mai 2021

Admissible à 1 h 30 de formation continue pour les membres de l’OAQ, l’OIQ et de l’OTPQ

Abonné du CEBQ : GRATUIT
Non-abonné : 60 $ (taxes incluses)