Le béton préfabriqué architectural

Conférence #247

Mercredi 30 octobre 2019

EmersonCollege

Chers abonnés et amis du CEBQ,

Notre deuxième conférence de la saison se tiendra le 30 octobre prochain à l’ÉTS.

Pour cette soirée qui sera aux couleurs de l’Halloween, nous accueillerons les conférenciers Guy Tremblay et Nicolas Gauvreau qui nous entretiendrons sur le béton préfabriqué architectural accompagnant leur exposé d’études de cas.

Dans le but d’accélérer le processus à l’accueil et afin de réserver adéquatement le service de traiteur, il est important de s’inscrire d’avance pour la conférence en suivant les instructions sur l’inscription en ligne.

Nous vous attendons en grand nombre!

Mario D. Gonçalves, ing.
Président du CEBQ
www.cebq.org


Maintenance, réhabilitation et remplacement d’éléments en béton préfabriqué architectural

La préservation d’un patrimoine bâti représente un défi important. Plus particulièrement, à la fin de son cycle de vie, l’enveloppe du bâtiment doit être réhabilitée pour la rendre conforme aux normes et codes en vigueur. Que ce soit par un processus de vieillissement normal ou par manque d’entretien, lorsque l’enveloppe ne remplit plus ses fonctions d’étanchéité ou qu’elle présente une problématique d’intégrité, elle doit parfois être remplacée. Cette présentation porte sur le béton préfabriqué architectural et a pour objectif de présenter les caractéristiques d’une enveloppe performante, et de présenter les mécanismes de défaillance communs. Pour appuyer le sujet, deux cas d’étude sur des bâtiments de grande valeur seront présentés, celui des colonnades de la salle Wilfried-Pelletier et celui du Little Building du Collège Emerson à Boston.

Colonnades de la salle Wilfried-Pelletier

Vingt ans auront suffi pour que les colonnades de salle Wilfried-Pelletier, construites en 1963, montrent des signes de défaillance importants. Deux panneaux sont tombés au sol, menant à une série d’interventions échelonnées sur plusieurs années, jusqu’au remplacement à l’hiver 2014 de ses 1001 éléments préfabriqués. L’analyse des éléments constituant les colonnades permet de faire le constat que la faible performance des éléments préfabriqués est attribuable à des erreurs de conception et à des spécifications initiales inappropriées. L’équipe de projet ainsi que tous les intervenants impliqués ont tout mis en œuvre pour rectifier les concepts de construction et pour livrer un ouvrage qui saura passer l’épreuve du temps.

Little Building, Collège Emerson

Le Little Building du Collège Emerson, construit en 1917, présentait des problèmes de détérioration majeurs. L’utilisation d’un béton ultra performant fibré BFUP a été proposée pour remplacer les éléments architecturaux en béton préfabriqué et les éléments en fonte. Afin de préserver le caractère historique du bâtiment, un relevé 3D par scan a été effectué sur les multiples façades du bâtiment de manière à numériser fidèlement la géométrie des éléments existants. À partir des surfaces numérisées corrigées, des coffrages ont ensuite été fabriqués à l’aide de fraiseuses CNC contrôlées par ordinateur. Les éléments de toutes formes ont enfin été coulés par injection de béton fluide dans des assemblages de moules et de contre-moules. Une technique de restauration avant-gardiste qui comportant des défis d’envergure.


INTERVENANTS

Guy Tremblay, UL science du bâtiment

Guy Tremblay, UL science du bâtiment
Ingénieur minier diplômé de l’Université Laval en 2001 et photographe, Guy Tremblay a débuté sa carrière dans l’industrie du béton préfabriqué, occupant des postes de gestionnaire de la qualité, gestionnaire de projet, directeur technique et directeur des ventes. Une telle expérience lui a permis d’approfondir sa connaissance des propriétés et des possibilités du béton préfabriqué. Offrant une assistance technique aux équipes de conception, il a participé à plus de 1 500 projets architecturaux et structuraux, à Montréal, à Québec, à Ottawa et à New York. En plus de son expertise en béton préfabriqué, il a également travaillé dans les domaines de la construction d’infrastructures minières et participé à des investigations géotechniques pour des projets en Amérique du Sud, Amérique Centrale et dans l’Ouest Canadien. Il est présentement directeur du développement des affaires chez UL science du bâtiment, une entreprise de services dédiée exclusivement au domaine de l’enveloppe du bâtiment.

 

 

Nicolas Gauvreau, Bétons Génial inc.

Nicolas Gauvreau, Bétons Génial inc.
Nicolas Gauvreau, co-fondateur de la compagnie Bétons Génial inc., entreprise spécialisée dans la fabrication d’éléments de béton préfabriqué en béton fibré à haute et à ultra haute performance, occupe actuellement le rôle de directeur technique au sein de cette dernière. Nicolas a débuté sa carrière dans l’industrie du moulage en acier. Sa formation de coquilleur lui a rapidement permis de maîtriser ce type de moulage pour ainsi devenir maître mouleur. Il a ensuite continué son cheminement professionnel dans le domaine du béton préfabriqué en cofondant la compagnie Windigo en 1999. Cette dernière se spécialisait dans la fabrication de différents produits de maçonnerie architecturale en béton préfabriqués. Une telle expérience lui a permis d’approfondir ses connaissances sur les multiples possibilités qu’offres le béton préfabriqué ainsi que sur ses performances. Afin de parfaire ses connaissances, il a également œuvré dans le domaine de la construction et de la rénovation d’édifices commerciaux et institutionnels d’envergures en offrant ses services de gestionnaire de projet à différents entrepreneurs généraux, en tant que travailleur autonome. En plus d’être actuellement le directeur technique chez Bétons Génial, il a également cofondé Béton Durabex inc., une entreprise spécialisée dans la vente et la distribution de bétons fibrés à hautes et à ultra hautes performances, ainsi que cofondé EB4, une entreprise spécialisée dans la mise en œuvre des bétons fibrés en chantier. Son implication et sa participation continuelle dans différents projets de recherches, en collaboration avec diverses universités du québec, contribuent grandement au développement des nouvelles technologies liés aux bétons fibrés à ultra haute performance.

 


Mercredi 30 octobre 2019 à l’ÉTS
Formation admissible OAQ / OIQ – 1h30

CEBQinscription340