Hydrofugation ou imperméabilisation de structures souterraines

Définir le système le mieux approprié

Conférence #243

Mercredi 27 février 2019

parking

Chers amis du CEBQ,

Je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année remplie de succès, de bonheur et de santé! Notre première conférence de 2019 aura lieu le 27 février à l’ÉTS. Notre cocktail sera servi à 17h suivi de la conférence à 17h30.

Dans le but d’accélérer le processus à l’accueil et afin de réserver adéquatement le service de traiteur, il est important de s’inscrire d’avance pour la conférence en suivant les instructions sur l’inscription en ligne.

Bonne soirée en notre compagnie, nous vous attendons en grand nombre!

Mario D. Gonçalves, ing.
Président du CEBQ


Hydrofugation ou imperméabilisation de structures souterraines, définir le système le mieux approprié

Mercredi 27 février 2019 à l’ÉTS
Formation admissible OAQ / OIQ – 1h30

Nous commencerons la présentation en revoyant les définitions de l’hydrofugation, de l’imperméabilisation et des différents termes utilisés. Par la suite, nous tenterons de répondre aux questions suivantes :

  • Comment l’eau s’infiltre-telle à travers une fondation?
  • Le drainage est-il nécessaire, suffisant ou optionnel?
  • Quel principe de design d’imperméabilisation recommandé?
  • Quelles sont les normes de références?
  • Quels sont les différents systèmes d’imperméabilisation disponibles?

INTERVENANT

Nicolas-de-Moncuit

Nicolas de Moncuit
Nicolas de Moncuit possède plus de 30 ans d’expérience dans l’industrie de la construction. Spécialiste de l’enveloppe du bâtiment, il commença sa carrière en France en charge de l’imperméabilisation de bâtiments de stockage d’éléments radioactifs sur le plus grand chantier européen de l’époque, une usine de retraitement de déchets nucléaires.

Par la suite, il participa à plusieurs projets d’envergure comme le palais des congrès de Nantes, le stade de France en se spécialisant dans l’enveloppe du bâtiment. Il vient s’établir au Québec à la fin des années 90.

Il travailla pour un manufacturier de membranes pare air et d’imperméabilisation afin de développer le marché québécois. En 2007 il rejoignit Henry Canada | Bakor où il exerce la fonction de directeur de la science du bâtiment pour le Québec et l’Est de l’Ontario agissant comme conseiller auprès des professionnels pour le choix des systèmes et la rédaction des devis.


CEBQinscription340