Performance de la construction en bois massif en incendie

Conférence #238

Mercredi, le 25 avril 2018

IMG_1747

Chers amis du CEBQ,

Notre avant dernière conférence mensuelle de l’année aura lieu le mercredi 25 avril 2018 à l’ÉTS. Comme vous avez pu le constater lors de nos dernières conférences mensuelles, le cocktail servi à 17h est maintenant situé près de la baie vitrée, vers le fonds de la salle où nous étions auparavant. L’accueil sera aussi installé à cet endroit.

Dans le but d’accélérer le processus à l’accueil et afin de réserver adéquatement le service de traiteur, il est important de s’inscrire d’avance pour la conférence en suivant les instructions sur l’inscription en ligne.

Au plaisir de vous voir en grand nombre!

 

CONFÉRENCE TECHNIQUE – 25 avril 2018

Formation admissible OAQ / OIQ – 1h30

Le bois massif, et en particulier le bois lamellé-croisé (CLT), est aujourd’hui largement utilisé à travers le monde pour la construction de grands bâtiments. Ceci est en partie propulsé par la recherche en cours qui prouve que ce type de construction est un excellent choix de conception, en particulier dans les bâtiments qui doivent actuellement être de construction incombustible. En Europe et en Amérique du Nord, les études sur les performances du CLT en tant que système de construction ont démontré son comportement en termes de différents types de performances, notamment sismiques, structurelles, vibratoires, acoustiques et incendie.

Il y a maintenant de nombreux bâtiments impressionnants à travers le monde qui présentent les nombreux avantages de CLT. Le CLT contribue à la définition d’un nouveau type de construction en bois massif, dans lequel les caractéristiques inhérentes de performance en incendie permettent la conception et la construction de grands bâtiments de moyenne et grande hauteur.

Afin de faciliter l’acceptation des nouvelles dispositions des codes nord-américains pour la conception de CLT en matière de performance en incendie, plusieurs projets de recherche ont été lancés et complétés par le Conseil national de recherches du Canada, l’industrie du bois, l’Université Carleton et d’autres. Cette présentation donnera quelques informations sur ces études et inclura les éléments suivants:

Résistance au feu des assemblages de CLT (planchers et murs).

Essais au feu pour déterminer l’indice de propagation de la flamme du CLT.

Informations sur les pénétrations de service et techniques de coupe-feu.

Essais au feu en vraie grandeur pour évaluer le comportement des assemblages de CLT agissant comme frontières dans les feux de compartiment.

Des informations sur certains guides existants, basés sur ces études et d’autres, et qui peuvent être très utiles aux concepteurs, praticiens et constructeurs qui essaient d’utiliser le bois massif et le CLT dans leurs conceptions et leurs bâtiments.


CONFÉRENCIER

Dr. Noureddine Bénichou

image1Dr. Noureddine Bénichou est un agent de recherche principal au Conseil national de recherches (CNRC) du Canada. Il est titulaire d’un doctorat de l’Université Carleton en génie des structures et est devenu un expert international dans le domaine incendie grâce à une vaste expérience dans l’expérimentation et la modélisation du phénomène du feu. Ses domaines de recherche comprennent la modélisation de la résistance au feu et l’expérimentation des structures, la sécurité incendie dans les bâtiments et l’analyse des risques d’incendie. Il a dirigé de grands projets de recherche afin de mieux comprendre les conditions d’incendie et leur impact sur les occupants d’immeubles, et d’évaluer cet impact en termes de risques et de coûts. Il est l’auteur de plus de 250 publications techniques. Avant de se joindre au CNRC, il a travaillé à titre de consultant pour élaborer des lignes directrices de conception à utiliser dans les codes du bâtiment axés sur la performance et mener des études sur les compromis entre le temps de réponse des services d’incendie et la protection des extincteurs automatiques. Dr. Bénichou est membre de la Société des ingénieurs en protection incendie, du Conseil international du bâtiment et de la Société canadienne des ingénieurs civils; représente le Canada dans l’ISO; et est professeur auxiliaire au Département de génie civil et environnemental de l’Université Carleton.


conference-230

Entête Conférence FORMES

Le magazine FORMES propose une journée-conférence qui interpelle le secteur de la conception réfléchie du bâtiment. Une table ronde sur un prix international appuyé sur une définition sans ambiguïté du terme Développement durable sera présentée le 26 avril. Ne ratez pas cette occasion d’échanger sur les enjeux associés à l’architecture et la construction durable.